Le bail réel solidaire à Rennes : comment les associations peuvent jouer un rôle clé

man in black shirt reading newspaper

Depuis quelques années, le concept de bail réel solidaire a émergé en France comme une alternative à la propriété immobilière traditionnelle. Cette formule permet à des ménages modestes d’accéder à la propriété d’un logement à un coût abordable tout en préservant la valeur foncière à long terme. À Rennes, plusieurs associations ont pris une part active dans la mise en place de ce dispositif. Dans cet article, nous allons nous intéresser à leur rôle clé dans cette initiative novatrice.

Sommaire

Qu’est-ce que le bail réel solidaire ?

Le bail réel solidaire (BRS) est un dispositif novateur qui permet de séparer la propriété foncière de la propriété immobilière. En pratique, cela signifie que l’acquéreur d’un bien immobilier ne paie que la valeur du bâti, tandis que le foncier reste la propriété d’un organisme de foncier solidaire (OFS). L’OFS loue alors le terrain à l’acquéreur moyennant une redevance foncière, qui est plafonnée dans le temps et permet ainsi de préserver la valeur foncière à long terme. Le BRS est ainsi un outil qui permet de favoriser l’accession à la propriété tout en luttant contre la spéculation foncière.

Le rôle des associations dans la mise en place du BRS à Rennes

À Rennes, plusieurs associations ont été impliquées dans la mise en place du BRS. Parmi elles, on peut citer la Foncière Chênelet, qui a acquis un terrain de 14 hectares sur la commune de Chantepie pour y construire 300 logements, dont 100 en BRS. La Foncière Chênelet est un organisme de foncier solidaire (OFS) qui a pour but de développer l’accession à la propriété pour les ménages modestes.

Lisez aussi :   Loi Badinter : Les récents enjeux de la sécurité routière en France

Une autre association qui a pris une part active dans la mise en place du BRS à Rennes est Habitat et Humanisme. Cette association a acquis un terrain de 1,2 hectare à Rennes pour y construire 33 logements en BRS. Habitat et Humanisme est une association qui lutte contre le mal-logement et favorise l’insertion sociale par le logement.

Enfin, l’association Espacil Habitat a également été impliquée dans la mise en place du BRS à Rennes. Cette association a acquis un terrain de 3,3 hectares à Saint-Jacques-de-la-Lande pour y construire 112 logements en BRS. Espacil Habitat est un acteur majeur du logement social en Bretagne.

Les avantages du BRS

Le BRS présente plusieurs avantages pour les ménages modestes. Tout d’abord, il permet d’accéder à la propriété à un coût abordable en ne payant que la valeur du bâti, ce qui réduit considérablement le coût d’acquisition. Ensuite, la redevance foncière, qui est plafonnée dans le temps, permet de préserver la valeur foncière à long terme et de garantir ainsi la pérennité du logement. De plus, le BRS permet de lutter contre la spéculation foncière et de favoriser l’accession à la propriété pour les ménages modestes qui ont souvent des difficultés à obtenir un prêt immobilier.

Le BRS présente également des avantages pour les collectivités locales. En effet, il permet de produire des logements sociaux à un coût abordable pour les ménages modestes tout en préservant la valeur foncière à long terme. Le BRS permet ainsi de répondre aux besoins en logements sociaux des collectivités locales tout en préservant le patrimoine foncier.

Lisez aussi :   Nettoyer une plaque funéraire en pierre calcaire : astuces pour enlever les taches tenaces

Les défis de la mise en place du BRS

Malgré ses avantages, la mise en place du BRS présente également des défis. Tout d’abord, le dispositif est encore peu connu du grand public et il est souvent difficile de trouver des acquéreurs pour les logements en BRS. Ensuite, le dispositif nécessite une collaboration étroite entre les différents acteurs (associations, collectivités locales, promoteurs immobiliers) pour être efficace.

Enfin, le BRS nécessite un investissement important de la part des associations et des collectivités locales pour acquérir les terrains et construire les logements en BRS. Le financement du BRS est donc un enjeu majeur pour son développement.

Conclusion

Le bail réel solidaire est un dispositif novateur qui permet de favoriser l’accession à la propriété pour les ménages modestes tout en préservant la valeur foncière à long terme. À Rennes, plusieurs associations ont pris une part active dans la mise en place de ce dispositif en acquérant des terrains et en construisant des logements en BRS. Malgré les défis que présente la mise en place du BRS, ce dispositif offre des avantages importants pour les ménages modestes et les collectivités locales.

Il est donc essentiel que les acteurs locaux continuent à travailler ensemble pour développer le BRS et pour sensibiliser le grand public à ses avantages. Le BRS représente une alternative intéressante à la propriété immobilière traditionnelle et il peut contribuer à répondre aux besoins en logements sociaux des collectivités locales.