Quelle est la meilleure solution pour un propriétaire âgé de 70 ans : acheter ou louer une résidence principale ?

proprietaire soixante dix ans

Aujourd’hui, alors que la retraite se profile pour de nombreuses personnes âgées de 70 ans, elle se pose une question vitale : quelle est la meilleure solution pour un propriétaire de cet âge ? Acheter ou louer sa résidence principale ? Le débat a lieu entre les avantages et les inconvénients qui concernent les taux d’intérêt, le liste des droits, l’accès à certaines aides et primes, et bien sûr entre les différents pourcentages de propriété et de loyer. Découvrons donc ce qu’il faut savoir à propos de chez acheter ou louer une résidence principale afin que l’on puisse prendre la plus judicieuse des décisions.

Sommaire

L’achat ou la location à 70 ans : avantages et inconvénients

Chaque personne a des besoins et des attentes différentes en matière d’immobilier. A 70 ans, on est souvent à la retraite, ce qui change considérablement les options disponibles pour trouver un logement. D’un côté, acquérir une résidence principale peut paraître être la meilleure solution, mais l’achat immobilier n’est pas toujours possible ou rentable.

Avant toute chose, le prix est un facteur essentiel à prendre en compte. En France, en 2019, le pourcent de propriétaires parmi les ménages français ayant 70 ans ou plus était de 62 %, selon l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE). Ce pourcentage diffère fortement entre les régions en raison des différences de prix au mètre carré. Dans certaines zones géographiques, l’achat peut être un investissement intéressant et rentable avec un retour sur investissement sur plusieurs années. Dans d’autres régions, le manque de liquidités peut rapidement anéantir une possible revente et il peut être plus intéressant dans ce cas-là d’opter pour la location. La meilleure solution dépend donc du profil personnel et du lieu où l’on souhaite vivre (ville ou campagne).

Lisez aussi :   Comment démonter et raccorder la porte d'un poêle Godin ?

Si votre zone géographique est porteuse d’un potentiel financier intéressant et que votre revenu vous permet d’envisager l’acquisition d’une résidence principale, vous devrez alors tenir compte des avantages et des inconvénients monétaires reliés à chaque solution. Toutefois, le principal avantage de l’achat reste sa nature plus sûre. Ainsi, vous serez propriétaire de votre logement et seriez libre de disposer comme vous le souhaitez. Cet actif constituera également un patrimoine qui sera héritable et pourra être transmis à vos enfants.

Vous pouvez par ailleurs prendre en compte les frais liés à l’acquisition même du bien immobilier : droits d’enregistrement (uniquement si autre que résidence principale) et frais de notaire. Si vous décidez de contracter un prêt pour acheter votre logement principal (possibilités offertes selon votre situation financière), tenez compte des taux actuels proposés par les banques ainsi que des coûts engendrés par le crédit (frais de dossier, assurances…). Dans le pire des cas, si vous êtes contraint(e) d’emprunter, faites le calcul de la rentabilité du potentiel d’appartement que vous envisagez.

Vous pouvez notamment prendre en compte l’augmentation des prix projetée par région et exclure toutes les solutions de prêts à taux très élevés. De l’autre côté, la location offre une certaine flexibilité en termes de durée et de charges locatives. De plus, cela ne nécessite pas un apport personnel initial. Le loyer peut être plus intéressant financièrement si votre revenu n’est pas fixe ou si votre situation personnelle ne permet pas les remboursements périodiques (prêts bancaires).

Choisir entre acheter ou louer

Avant de choisir entre acheter ou louer, vous devrez faire un choix personnel. Cela dépendra évidemment de votre profil personnel et de la zone géographique visée mais il faut également se poser la question suivante : quelle solution est la plus importante pour vous ? Si ce n’est pas uniquement le budget qui limite vos options, vous serez libre d’opter pour ce qui semble le plus intéressant à court et long terme.

Lisez aussi :   Comment obtenir des cartons de déménagement gratuitement ou à bas prix ?

Les considérations financières

Si le fait d’acquérir un logement se révèle le casse-tête financier qu’il faut résoudre à 70 ans, alors d’autres considérations financières méritent par ailleurs d’être prises en compte. Une bonne manière d’obtenir des informations supplémentaires sur le sujet est de consulter des sites web spécialisés qui proposent des comparatifs avantageux ou encore des conseils pratiques personnalisables pour chaque profil.

Par ailleurs, il est important de tenir compte des situations spécifiques (fiscalité, frais sur les biens immobiliers vendus moins d’un an après leur acquisition, donations…) ainsi que des avantages à court et long terme associés au choix choisi en termes de propriétaire/locataire (réduction/exonération sur les impôts locaux, etc.).

En conclusion, prendre la décision finale entre acheter ou louer un logement à 70 ans peut se révéler très compliquée. Il s’agit d’une question très personnelle qui dépend du profil financier et du lieu géographique choisi. En fonction du type d’appartement que souhaite acquérir le propriétaire âgé, diverses solutions sont possibles.

Dans tous les cas, il est important de peser le pour et le contre, afin de trouver une solution qui convienne aux besoins et à la situation d’un propriétaire âgé. Il est possible de trouver des informations supplémentaires sur le sujet sur des sites web spécialisés.