Pourquoi ma cigarette électronique me fait tousser : comprendre les causes de la toux du vapoteur

toux avec e cigarette

Après le développement rapide des cigarettes électroniques et des différentes marques sur les marchés, il a été constaté que le vapotage pourrait provoquer une toux chez certains vapoteurs. Face à ce problème qui se pose depuis quelques années, faut-il mieux comprendre la nature des cigarettes électroniques et de leur utilisation ? Dans cet article, nous allons découvrir en profondeur les causes possibles de la toux due au vapotage chez un consommateur.

Sommaire

Qu’est-ce qui cause la toux du vapoteur ?

Pour comprendre pourquoi la cigarette électronique peut être à l’origine d’une toux, il est essentiel de se familiariser avec les effets négatifs associés à son utilisation. En effet, les cigarettes électroniques produisent et inhalent une vapeur qui contient des ingrédients chimiques tels que des composés toxiques ou irritants comme le propylène glycol et la glycérine végétale. La composition chimique de cette vapeur diffère de celle de la fumée provenant d’une cigarette classique, contenant principalement du monoxyde de carbone, des hydrocarbures volatils incomplets et des additifs addictifs.

De plus, contrairement aux fumeurs traditionnels qui inhalent une quantité comprise entre 0,5 et 1,0 mg de nicotine par cigarette, les vapoteurs inhalent des taux de nicotine variables selon le type d’e- liquide qu’ils utilisent, allant de 3 à 18 mg/ ml, ce qui peut être trop élevé pour le corps. Bien que la nicotine purifiée soit connue pour ses effets bénéfiques sur la concentration et le soulagement du stress, elle peut en fait provoquer une toux chez les vapoteurs.

Quelles sont les causes possibles de la toux liée au vapotage ?

L’utilisation d’une cigarette électronique peut provoquer une toux pour différentes raisons. Tout d’abord, un vapoteur peut être allergique à l’un des ingrédients contenus dans son e-liquide ou sa batterie. Les allergies sont généralement provoquées par la présence de propylène glycol dans les liquides, mais elles peuvent aussi être causées par le glycérol végétal ou certains arômes utilisés dans les liquides. Les liquides contenant des additifs et des colorants peuvent également provoquer des allergies chez certains vapoteurs. De plus, la nicotine présente dans l’e-liquide peut ainsi être à l’origine de toux chez un vapoteur. La concentration en nicotine et le taux d’absorption dépendent de plusieurs facteurs, tels que la puissance et le tirage, ainsi que du matériel utilisé et du temps passé vapotant. Plus la dose de nicotine est élevée, plus la toux est susceptible d’être intense.

Lisez aussi :   Comment maîtriser la technique pour faire des ronds avec une cigarette électronique ?

Quel type d’inhalation est préférable pour réduire les risques associés à la toux due au vapotage ?

Il existe plusieurs types d’inhalation qui peuvent aider à réduire les risques liés à la toux. La première est une inhalation indirecte qui consiste à inhaler de petites bouffées à faible puissance et à courte durée, qui sont moins susceptibles de provoquer des brûlures dans la gorge et soulagent la toux. La seconde est une inhalation directe qui consiste à inhaler plus de vapeur à une puissance élevée et pour une durée plus longue, ce qui est fortement déconseillé aux débutants. Ce type d’inhalation peut entraîner des irritations et des problèmes respiratoires, car la quantité et la concentration en nicotine peuvent être très élevées.

Y a-t-il des moyens supplémentaires pour minimiser cette sensation indésirable quand on vape ?

Il existe plusieurs façons de réduire les risques liés à l’utilisation de cigarettes électroniques. Tout d’abord, il est important d’utiliser un liquide à faible taux de nicotine et un matériel adapté au niveau de puissance qu’on souhaite vapoter, afin d’éviter un niveau de concentration en nicotine trop élevé et donc possibles irritations des voies respiratoires. De plus, il est conseillé de limiter le temps passé à vapoter à une ou deux séances par jour, et de limiter le dosage total à 5 ml par jour.

Comment protéger sa santé et éviter la toux du vapoteur ?

Les cigarettes électroniques peuvent être un moyen intéressant pour les fumeurs qui souhaitent abandonner la cigarette classique. Cependant, l’utilisation incorrecte des cigarettes électroniques peut entraîner divers problèmes tels que la toux. Pour réduire le risque de toux liée à l’utilisation d’une cigarette électronique, il est important de respecter les conseils suivants :

  • Utiliser un liquide à faible taux de nicotine.
  • Utiliser un matériel adapté à votre niveau de puissance.
  • Limiter le temps et le dosage des séances à une ou deux par jour et 5 ml par jour.
Lisez aussi :   Cigarette électronique : quels problèmes intestinaux peut-elle causer ?

En suivant ces recommandations, les vapoteurs pourront profiter de la cigarette électronique sans trop de risques, sans tousser et en protégeant leur santé.

Nos autres articles traitant de cigarette électronique :