Comment réussir la greffe d’un citronnier : conseils et étapes à suivre

greffes de citronniers

Avec le printemps qui revient et les températures qui remontent, Faut-il manier avec soin son greffoir ? Comment réussir la greffe d’un citronnier pour multiplier ses fruits jaunes et acidulés à l’infini ? Partons à la découverte de cette technique ancestrale pour mieux comprendre les étapes simples et précises qui vous permettront d’assurer le succès de votre greffe. Quelles méthodes faut-il adopter, quel porte-greffe choisir et pourquoi un bon climat est crucial ? Les secrets de cette opération vite expliquée se dévoilent après le prochain paragraphe.

Sommaire

Préparation de la greffe

Choisir le porte-greffe : La première étape consiste à choisir un porte-greffe pour les citronniers. Les variétés Citrange Carrizo sont très populaires car elles sont vigoureuses, offrent une mise à fruit rapide et produisent beaucoup dans les sols humides faiblement calcaires. Vous pouvez également choisir des arbres porte-greffe non Citrus tels que les poiriers ou les pommiers.

Préparer le porte-greffe : Une fois que vous avez choisi votre arbre porte-greffe, vous devez le préparer en le taillant en forme de champignon pour favoriser l’enracinement. La hauteur optimale est de 10 à 15 cm. Faites attention de ne pas trop tailler comme cela peut tuer l’arbre.

Préparer le citronnier : La prochaine étape consiste à préparer le citronnier qu’il va être greffé. Vous devrez couper un morceau d’une branche qui convient avec une excellente qualité cellulosique et assurer qu’elle soit totalement exempte de maladies, ravageurs et parasites. Après avoir coupé ce “greffon”, vous devez pratiquer une incision triangulaire sur sa surface et découper un angle qui correspond exactement à celle du trou du porte-greffe.

Lisez aussi :   Comment réaliser un état des lieux d'une entreprise ?

Comment greffer un citronnier ?

Choisir le bon moment : Le meilleur moment pour réussir la greffe d’un citronnier est en fin de printemps, autour du mois de mai ou juin. Une température nocturne stable aux environs de 20 °C permet de favoriser la guérison et facilite l’enracinement.

Faire la greffe : Il te suffira ensuite simplement d’insérer le greffon sur le trou préalablement creusé sur le porte-greffe. Lorsque vous insérez ce «doigt»dans ce «gant » assurez-vous que les points se joignent parfaitement sans relâchement excessif afin d’assurer un contact étroit entre les faces internes des points.

Soigner la greffe : Enfin, il faut prendre soin du nouvel arbre après la greffe pour s’assurer qu’il puisse bien s’acclimater au nouveau porte-greffenet survie à long terme. Protégez généreusement l’arbre contre les intempéries passagères telles que décalages thermiques trop importants et le soleil qui pourrait brûler la jeune greffe. Un voile d’ombre sous sur les berges est une excellente solution.

Quels sont les avantages de la greffe ?

Améliorer la qualité des fruits : La greffe peut aider à améliorer considérablement la qualité des fruits du citronnier. Elle augmente également sa résistance aux maladies, au froid et aux parasites.

Augmenter la production : Une autre raison importante pour greffer un citronnier est qu’elle permet d’augmenter sa productivité en cas de soins appropriés. Comparée aux autres méthodes de multiplication, elle donne généralement meilleurs résultats

Réduire la taille de l’arbre : Un autre avantage essentiel est que la greffe permet de contrôler plus facilement la hauteur et la largeur des citronniers sans avoir recours à des tailles excessives ou dévastatrices.

Lisez aussi :   Comment cacher les raccords de papier peint : tapissage, collage et rétractation

On peut dire que la greffe d’un citronnier est une tâche complexe et pas à prendre à la légère. Cependant, en suivant les étapes décrites ci-dessus, on peut s’y atteler avec succès et obtenir un beau citronnier dont les fruits seront bientôt prêts à être récoltés. Face aux différents porte-greffes et variétés de citronniers existants, il est important de choisir le bon pour votre projet. De plus, le moment où vous procédez à la greffe a également une incidence sur sa réussite. Après avoir lu ce guide, vous êtes maintenant prêts à planter votre citronnier et à réussir sa greffe !