Création SAS : y a-t-il une grande différence entre ces deux formes ?

Une SAS indique une société par actions simplifiée. La SASU traduit, d’une manière très simple, la version unipersonnelle de la SAS, ce qui veut dire avec un seul et unique actionnaire. Cependant, ceci ne désigne pas la seule déviation entre ces deux formes.

Lors de la fondation d’une SAS ou de sa forme unipersonnelle, les différences sont très peu. Toutes les procédures devant être faites à plusieurs pour une SAS peuvent être réalisées seul pour une SASU. Par exemple, plusieurs activités pouvant être pratiquées par ces deux formes (libérales, commerciales, etc.). En plus, les tâches réglementaires de la formation d’une SAS sont similaires à celles relatives à la SASU.

En savoir plus sur : https://www.creationsas.fr

création SAS : y a-t-il une différence entre SAS et SASU sur le plan fiscal ?

La fiscalité de la SASU est la même que celle de la SAS, et donc il n’y a pas de différence sur ce plan entre les deux formes. Par défaut, les gains de l’entreprise sont passibles de l’IS. Pour les deux structures (SAS et SASU), il est faisable de choisir l’imposition des gains à l’IR. C’est alors une sélection entre IS et IR qui se présente au moment de créer une SAS/SASU.

Cette fonctionnalité est accessible aux SAS ou SASU :

  • Fondées avant moins de cinq ans,
  • Disposant moins de cinquante travailleurs,
  • Achevant un total de bilan ou un chiffre d’affaires ne dépassant pas les 10 millions EUR.